Ne sous estimez pas le pouvoir de la typographie !
Scroll to top

Ne sous-estimez pas le pouvoir de la typographie !

La typographie a pour but principal de faciliter la lecture, mais pas seulement ! C’est un élément essentiel à la création graphique. Lorsque l’œil n’y est pas sensible, il est facile de penser que la typographie ne joue qu’un rôle secondaire dans la composition d’un support de communication…à tort. Elle véhicule des valeurs, des idées, des notions et même des émotions au même prix que les images, les couleurs et les formes.

LA TYPOGRAPHIE AU SEIN DE L’IMAGE DE MARQUE

L’image de marque est à la base de votre communication d’entreprise. Il s’agit du premier lien entre votre marque et votre clientèle, d’où l’importance d’y intégrer la typographie.

Votre logotype peut être composé d’un sigle, comme Nike et son mythique Swoosh (sujet lors d’un prochain article à coup sûr 😉 ) et/ou d’une signature. L’ensemble des éléments choisis tels que les couleurs, les formes, les symboles ou les polices de caractères créeront un ensemble unique. Le résultat de vos choix créera une émotion à la lecture de votre logotype.

Le choix typographique donne du sens au propos.

Outre le logotype, la typographie se retrouve aussi au sein de l’image de marque avec des typographies dites associées. Il s’agit de polices de caractères choisies ou désignées pour des utilisations spécifiques telles que la réalisation d’un communiqué de presse, de communications internes ou d’un site web qui seraient différentes de celles utilisées pour le logo. En effet, votre logotype a son propre territoire d’expression. Ces instructions se retrouvent généralement dans un document de référence : la charte graphique.

Vous l’aurez compris, les choix typographiques sont cruciaux puisqu’ils veillent à la bonne lisibilité de vos communications et affectent les perceptions de votre clientèle… et oui rien que ça !

PENDANT PLUS DE 400 ans…

Historiquement, la typographie consistait à assembler des caractères en plomb rangés dans des casiers appelés casses pour concevoir un texte imprimé. Les caractères minuscules étaient rangés en bas de la casse et les capitales rangés en haut de la casse. En héritage de l’histoire, à ce jour, les professionnels du graphisme parlent de bas de casse pour parler des minuscules, et de hauts de casse pour évoquer les majuscules.

On décrit plutôt la typographie comme l’art de créer et d’assembler des caractères à l’aide de logiciel dédié, Indesign et Illustrator principalement.

Il existe un nombre inconsidérable de caractères. Dans votre ordinateur vous retrouvez des polices système pré-installées, mais vous pouvez également en télécharger gratuitement sur différents sites comme, GoogleFont, Dafont, FontSquirrel ou encore 1001Fonts…de plus il est possible de télécharger des polices payantes, mieux fournies en déclinaisons typographiques et également beaucoup plus stables au niveau de leur installation sur votre ordinateur.

Alors avant de choisir, je vous fais un tour d’horizon des plus grandes classifications :

10 FAMILLES DE CARACTÈRES …😅
ET OUI RIEN QUE ÇA !

Vous allez me dire « D’accord…Mais laquelle choisir ? »

Il existe 4 familles que nous retrouvons dans notre quotidien sur des supports imprimés (magazine, journal, plaquette, flyer…) ou digitaux (site web, application, newsletter…).

La Serif 

Il s’agit de caractères avec des empattements. Les empattements ont été historiquement créés pour aider à la lisibilité des petits caractères dans les journaux. Parmi les polices serif connues, on retrouve notamment Times, Georgia, Minion, Garamond, ou encore Bodoni… Ces polices sont généralement associées au respect des traditions, à la fiabilité et à une notion de statut a respecter. Plusieurs entreprises du luxe utilisent d’ailleurs des polices Serif dans leur logo.


La Sans Serif

Les caractères Sans Serif, également appelés caractères bâton/linéale, ne présentent pas d’empattements. Arial, Helvetica, Tahoma, Verdana et Futura sont des exemples de polices Sans Serif les plus connues. Elles sont appréciées pour leur aspect intemporel et leur lisibilité implacable. Toutefois, certains reprochent parfois à ces caractères leur manquent de personnalité que je peux comprendre. De célèbres entreprises de luxe ont franchi le pas dans leur relooking.…à tort ou à raison.

La Script

La famille des Script imite une écriture faite à la main. Elles sont très variées , et parmi les plus connues, on retrouve Dancing Script et Comic Sans MS.

On associe souvent la typographie Script à la rassurance, la gourmandise et la tendresse. Plusieurs marques emblématiques présentent des logos créés sur mesure notamment : Coca-Cola, Disney, Kleenex…

La Décorative/Fantaisie

Cette famille regroupe les caractères inclassables. Les polices décoratives ne sont pas recommandées pour un texte courant car elles manquent de lisibilité. Le choix d’utiliser une typographie décorative peut se justifier par la recherche d’un look unique ou expressif dans un logotype. Les logotypes ci-dessous ont des typographies créées sur-mesure.

1/ Réaliser un benchmark

Il est important d’étudier l’image de marque de ses concurrents pour comprendre leur choix graphique et surtout vous différencier de celle-ci.

2/ Limiter le nombre de polices

Il est fortement déconseillé d’uliliser plus de trois polices dans votre image de marque. Pourquoi ? Un univers typographique dense perdra votre lecteur, vous détournez donc votre image de marque singulière

3/ Éviter les modes

Je vous préconise un choix typographique en lien avec la philosophie de votre entreprise qui perdurera dans le temps plutôt qu’une typographie tendance à l’instant T qui risquera d’être potentiellement obsolète.

4/ Faire confiance aux spécialistes en typographie

La typographie est une discipline remplie de subtilités où la culture typographique du directeur artistique doit être sans cesse être à jour. Grâce à une formation au sein de l’école Brassart, j’ai pu aiguiser mon œil au fil des années ; je suis aujourd’hui en mesure de vous conseiller au sujet de votre identité visuelle.

N’hésitez pas à contacter l’agence pour en discuter autour d’un café ! ☕️😁
Author avatar
Charles Chesneau