Scroll to top

L’écoconception : pour un processus de création plus écologique

Dans un contexte environnemental où les problématiques deviennent omniprésentes, les entreprises jouent un rôle fondamental dans l’accompagnement d’un monde en transition, notamment concernant la mise en œuvre de leur stratégie de communication visuelle et de la production des supports graphiques et numériques.

Conscientes des enjeux sociétaux et environnementaux et sans abaisser leurs standards de qualité, de plus en plus d’entreprises s’intéressent au sujet de l’écoconception. Ainsi, elles inscrivent durablement leur communication dans une démarche plus éthique, en cohérence avec une politique responsable, respectueuse de l’environnement.

L’écoconception vise à répondre à ces nouvelles problématiques en intégrant l’écologie dans le processus de création. De la réflexion jusqu’à la mise en œuvre d’actions de communication. 

L’écoconception, qu’est-ce que c’est ? 

L’écoconception est la rencontre du design et de l’écologie. Par conséquence, son but est d’apporter des réponses et des solutions adaptées dans la perspective d’anticiper et de minimiser les impacts de la communication. Contrairement aux process “traditionnels” qui pèsent sur l’environnement (pollution industrielle, consommation d’énergie etc.).
En d’autres termes, celles-ci visent à repenser le design en intégrant de nouveaux paramètres qui permettent de diminuer l’empreinte environnementale.

Aujourd’hui, il est nécessaire de penser la communication d’un projet de manière globale en tenant compte de son impact environnemental, en mettant en perspective le marché, le produit, les phases de création, de valorisation et de diffusion, et surtout de consommation.

Il convient de trouver les meilleures solutions pour conjuguer respect de l’environnement et efficacité, sans que cela ne puisse être un frein à la création.
Bien au contraire cela permet une nouvelle approche novatrice et engagée du design.

Macbook dans un espace de travail

Penser la communication d’une manière globale

Par exemple, pour le print cela va du choix de l’imprimeur et de son positionnement industriel et géographique, du choix du papier, du type d’encres utilisées ou pour le numérique du process de développement d’un site web et du type d’hébergeur.
La valeur ajoutée d’une agence conseil en communication tient dans sa capacité à porter des recommandations pérennes. C’est-à-dire qu’elle prend en compte le secteur d’activité de l’entreprise pour laquelle elle intervient, le contexte économique et concurrentiel, la cible et l’expérience client. À plus grande échelle, elle tient compte des aspects techniques et productifs en lien avec les objectifs.

C’est pourquoi l’approche de L&B SYNERGIE intègre naturellement une méthodologie de travail qui associe tous ces facteurs sociétaux.

L’éco-conception peut déjà être intégrée dans le processus de création par le commanditaire, dans une réponse à une politique RSE ou dans une approche responsable de son business.
De plus, les clients sont de plus en plus réceptifs à de telles démarches. Au-delà de la valeur intrinsèque de celles-ci, ils ont compris que cela était un atout plutôt qu’une contrainte.
Cependant, ce n’est pas toujours le cas. C’est donc bien le rôle de l’agence conseil en communication d’accompagner le client dans sa réflexion et de lui proposer des solutions innovantes et économiques en réponse à ces enjeux devenus une absolue priorité.

Les avantages d’un écodesign :

  • Innover et agir pour la planète
  • Être proactif sur les questions environnementales
  • Avoir une attitude de leader responsable
  • Améliorer l’image de marque de votre entreprise
  • Matérialiser de manière irréfutable sa différence sur son marché
  • Booster le marketing et la croissance de son entreprise
  • S’inscrire dans une philosophie éthique et séduire une cible nouvelle
  • Positionner sa marque employeur
  • Attirer les nouveaux talents
  • Respecter les nouvelles réglementations
  • Réduire certains coûts
Brochure ouverte avec photographies en noir et blanc

Le processus de création 

Dans son process de création, l’agence conseil en communication doit anticiper les problématiques et faire preuve d’adaptabilité en proposant des solutions conciliant originalité, utilité et innovation.
C’est le fruit d’un travail collectif mêlant expertise et analyse, veille technique et technologique ; l’ensemble étant source d’efficience et de créativité.
Cela permet notamment de placer sa réflexion dans une nouvelle approche de positionnement de la marque, d’appréhender les solutions créatives et de production, d’identifier des supports “nouvelle génération” adaptés, de définir des axes de diffusion cross média plus sobres et respectueux des réglementations en vigueur ou répondre aux nouvelles attentes des annonceurs.

Les solutions doivent répondre aux cahiers des charges en conciliant tous les facteurs de créativité, faisabilité, écoute client, proposition, mise en œuvre et respect des engagements environnementaux.

Il est indispensable de pouvoir s’appuyer sur des compétences internes légitimes et expérimentées, sur des collaborateurs engagés (CEO, direction communication & marketing, graphiste / designer, web designer et développeurs) mais aussi de savoir externaliser à bon escient les compétences spécifiques nécessaires (imprimeurs labellisés, hébergeurs “green” etc.). Ces derniers permettront de concrétiser de la meilleur des façons la transition écologique des projets de communication.

L’éco-conception est un sujet d’actualité ; c’est un enjeu durable pour notre Société, pour notre planète, pour les générations futures. L&B SYNERGIE en a fait une priorité.

Couverture du livre Minimalist sur fond blanc

Quelques conseils pour concevoir un écodesign

Pour résumer, l’objectif de l’éco-conception est de limiter l’impact environnemental d’un produit/design en travaillant sur les aspects esthétiques et fonctionnels.

Quelques pistes pour penser un éco-design :

PRINT “Le blanc est votre ami”

  • Utiliser des papiers issus de la gestion responsable des forêts
  • Optimiser la mise en page
  • Limiter les aplats de couleur 
  • Privilégier l’utilisation d’un noir à 85% à l’impression
  • Utiliser une typographie fine,une écofont comme la Ryman eco ou l’Ecofont.
  • Eviter les finitions surfacées – pelliculage ou vernis UV
  • Imprimer la quantité nécessaire et ne pas sur-stocker

WEB

  • Favoriser les pages statiques
  • Privilégier les fontsystem ou google font
  • Éviter de redimensionner les images dans le code HTML
  • S’assurer d’une interface graphique épurée : moins de photos – moins de textes – moins de pages
  • Mesurer la consommation d’énergie de votre site web avec : www.websitecarbon.com
  • Utiliser les services d’un hébergeur « vert » utilisant des énergies renouvelables
Author avatar
Bérengère Denfert