Actualités

Un artiste révèle la taille aberrante des conditions générales d'utilisation des réseaux sociaux

Les questions de la protection des données, de l'utilisation et de la conservation de celles-ci sont aujourd'hui plus sensibles que jamais auparavant.

Parmi les nombreuses interrogations et polémiques, le sujet des conditions générales d'utilisation (CGU) des réseaux sociaux est apparu comme primordial. Ce sont elles qui régissent les permissions qu'un utilisateur donne au service, et pourtant personne ne les lit. L'étudiant en design israélien Dima Yarovinsky a imaginé une œuvre simple et efficace pour mettre en lumière la raison de cette méconnaissance des conditions d'utilisations.

Il a en effet imprimé les CGU de 7 réseaux sociaux sur des papiers de couleurs correspondant à celle de chacun, Facebook, Twitter, Instagram... dans leur taille de mise en page standard, et les a déroulés et accrochés à un mur. Par ce procédé, Dima Yarovinsky met en avant visuellement la longueur quelque peu absurde de ces CGU. Il y précise le temps de lecture pour chacune, et le nombre de mots : 12 000 pour Snapchat, 17 000 pour Instagram. Une quantité faramineuse, quand on sait que la moyenne de vitesse de lecture est d'environ 200 mots par minutes. Ainsi, il a calculé qu'il faudrait à un lecteur moyen 64 minutes de lecture pour lire celles de Snapchat, et plus de 86 minutes pour Instagram.

 

 

letb-synergie-article-mentionslegales

 

 

letb-synergie-mentionslegales

 

 

Photos : VK 18 
Par etapes.cm